Créer un site internet

Muriel eglise 1

Corsica Sacra

Du Jeu 26 mai 2022 au Dim 29 mai 2022

Ajouter au calendrier


Chant sacré, chant profane & vice versa
les deux faces d’un même chant

Pendant 3 jours nous allons faire vivre un chœur éphémère.
Il va prendre appui sur des chants sacrés, créés par des franciscains,
dont les manuscrits, qui ont été retrouvés dans des couvents de Corse,
à la fin du siècle dernier
datent des 17 ème et 18 ème siècle.

Gloria, Subtuum Præsidium, Agnus Dei, Læta devote, Tota Pulchra, Kyrie Elison …
Ces chants ignorent les effets sans expressivité.
Ce qui compte, c'est l'émotion et la communion.
La voix seule n'y est pas un but en soi.

On doit au musicologue Marcel Pérès, de l’ensemble Organum d’avoir exhumé ces trésors.

Et l’on doit à Jacky Micaelli et J.E Langianni
d’avoir donné une interprétation magistrale à certains d’entre eux.

C’est d’ailleurs à ces deux derniers que l’on va se référer

La paghella

La paghella est le chant polyphonique traditionnel corse.

Certains musicologues plaident pour une origine religieuse,

compte tenu de la christianisation précoce de la Corse et de la grande influence des franciscains.

D’autres, au contraire penchent pour une récupération chrétienne d'un substrat païen.

Pour eux la paghjella est un chant polyphonique dont l'origine pourrait être pré-grégorienne.

Mais tous admettent que la Paghella se chantait dans les églises ou durant les processions.

Et de nos jours, on chante la paghjella à l'occasion de regroupements festifs, sociaux ou religieux :
au bar, sur la place principale du village, lors des messes, des mariages et aux foires agricoles.

En bref …

La paghjella a autant de raisons d'être lue comme une expression polyphonique authentiquement
profane de la vie communautaire
que comme une survivance d'une tradition liturgique transposée hors du champ sacré"

Ph. J. Catinchi

Muriel Chiaramonti

Corse d'origine, c'est dans la région de la Castagniccia et à travers les paghelle et chiama i rispondi  de la tradition populaire chantée qu'elle acquiert le goût du chant.
Installée à Marseille, devenue chanteuse, professeure de musique et chef de chœur, elle poursuit ses recherches musicales qu'elle concentre autour des régions qui vont des confins du Salento, en Italie, à ceux de l'Occitanie en passant, bien entendu, par la Corse. Ces dernières années, cette démarche l’a conduite à collaborer avec Manu Théron du Cor de la plana (Marseille), Claudio Carvallo de Mascarimiri (Salento) et Jacky Micaelli (Corse).
Dans le cadre de programmes européens d'éducation populaire, elle anime de nombreux ateliers de chant traditionnel, en Italie, en France et en Suisse.

Vidéo - Août 2016 - Restitution du stage animé par Muriel Chiaramonti,
dans l'Eglise Sainte-Croix du Bouyssou.

Fiore - Stage de polyphonies corses - Muriel Chiaramonti

> DATES ET HORAIRES <
  26 mai  > 15h00/17h30

  27 & 28 mai  > 10h00/12h30 > 15h00/17h30
  29 mai  > 10h00/13h00

Restitution le 29 mai à 18h30 - Église Sainte-Croix - Le Bouyssou


> FRAIS D’INSCRIPTION <
• Cotisation à l’association « La Maison des Enfants du Quercy » • 10 €
• Tarif • 120 € / 3 jours



> INFORMATIONS <

La Maison • 05 65 33 73 71
Paul • 06 26 14 82 39

Muriel • 06 60 94 68 13
meq.association@laposte.net

×