N'I A PRO!

 

N i a pro web
Poésie et luttes viticoles

Marie Coumes e Laurent Cavalié, s’enanèron al rescontre de los qu’an militat dins los Comitats d’Accions Viticòlas d’Aude de las annadas 60 fins a la manifestacion tragica de Montredon en març 76. Aqueles vinhairons, diguèron a l’epòca, sa ferotga volontat de poder viure e trabalhar al país. Atal, esprimèron una dinhitat bèla d’èsser « d’endacòm » sens chovinisme e fuòra de tot regionalisme. Portèron una luta talament determinada e solidaria, qu’es venguda una sorga d’inspiracion per espimir las colèras d’uèi. La poesia occitana de l’epòca seguiguèt de prèp los eveniments, unis poetas i participèron, e i trapèron un camin de poesia de luta.

            Marie Coumes et Laurent Cavalié an bastit una velhada, per tornar dire las paraulas dals ancians militants e son agach poetic sus aquela batèsta e per tornar sa fiertat als eveniments, que la fin tragica, ambe los dos mòrts de Montredon, eclipsèt la grandesa e la valor de l’engajament. La memòria d’aqueles eveniments es a s’escafar lentament. Aquò preissa de tornar contar aquela istòria populara de coratge colectiu, de colèra e de solidaritat.

            Dempuèi que viran aquel espectacle, las lengas se desligan. Los ancians se meton a parlar, a contar son vejaire, sos remembres, sos pantaisses e son bilanç. Es amb un grand plaser que Marie e Laurent escotaran çò qu’avètz a dire sus aquela istòria.

Marie Coumes et Laurent Cavalié sont allés à la rencontre des anciens militants des Comités d’Actions Viticoles de l’Aude. Ceux qui ont mené leur combat des années 60 jusqu’à la manifestation tragique de Montredon-des-Corbières en mars 76. Ces vignerons  formulèrent en leur temps une volonté farouche de vivre et travailler au pays. Par là même, ils exprimèrent une grande dignité à être « de quelque part », sans chauvinisme et loin de tout régionalisme. Ils menèrent une lutte si déterminée et solidaire, qu’elle est une source d’inspiration pour exprimer les colères contemporaines. La poésie occitane de l’époque à suivi de près les événements, des poètes y ont même pris part, et y ont trouvé un chemin de poésie de lutte.

            Marie Coumes et Laurent Cavalié ont construit une veillée, pour redonner les paroles des anciens militants et leur regard poétique sur ce combat et pour rendre la fierté à ces événements, dont la fin tragique, avec les deux morts de Montredon, éclipsa la grandeur et la valeur de l’engagement. La mémoire de ces événements est en train lentement de s’effacer. Il est urgent de raconter de nouveau cette histoire populaire de courage collectif, de colère et de solidarité.

            Depuis qu’ils tournent ce spectacle, les langues se délient. Les anciens se mettent à parler, à raconter leur vision, leurs souvenirs, leurs rêves et leur bilan. C’est avec plaisir qu’à l’issue de la représentation, Marie et Laurent écouterons ce que vous avez à dire sur cette histoire.

Dscf2464 web


 

Vendredi 4 novembre
Horaire à préciser

La Granja

Soulomès [46]

 

Dimanche 6 novembre
17h30

 
Maison des Enfants du Quercy

Le Bouyssou [46]

Participation libre